Alsace/Eguisheim/Hohlandsbourg/Turckheim/Voyager

Roadtrip en Alsace – Part 1

On a parfois besoin de se mettre un peu au vert, de poser son regard sur de jolis paysages sauvages et denses, de s’inspirer d’une belle architecture et de goûter au plaisir de vivre sans culpabilité. En somme, de lâcher un peu prise et de céder à pas mal de tentations en multipliant les écarts caloriques et alcoolisés ! Pour ce faire, je vous propose un petit voyage en Alsace avec des adresses testées et approuvées par moi-même.

L’Alsace, c’est un peu une mine de villages tous plus charmants les uns que les autres. Autant de mignonnerie pourrait sembler suspecte si les meutes de touristes n’étaient pas là pour nous ramener par moments à la réalité. Un conseil donc, visitez tôt ou tard et si possible en dehors des périodes de vacances scolaires. N’exagérons rien, ce n’est pas non plus la Côte d’Azur, mais les petites rues fleuries et romantiques peuvent facilement perdre de leur charme lorsque vous piétinez derrière un groupe de séniors en villégiature.

Turckheim

Arriver à Turkheim la nuit est une expérience presque magique. Nous sommes alors au coeur de l’été et je n’ose imaginer ce que cela doit être pendant les fêtes de Noël… purement féérique. Petites rues pavés, anciennes enceintes avec plusieurs « portes » donnant accès à la ville, bâtiments colorés et fleuris à colombages… Un condensé de tout ce qu’on imagine de l’Alsace. Sa situation stratégique (proche de Colmar, d’une foule de villages enchanteurs, du château du Haut-Koenigsbourg, et au coeur de la route des vins) en fait le lieu idéal pour rayonner dans la région en voiture sans avaler trop de kilomètres chaque jour.

Dormir : Nous décidons de loger à l’hôtel des Deux Clefs. A vrai dire, j’hésite presque à parler de cet hôtel, parce que j’en suis tombée amoureuse. Un charme fou, beaucoup de goût, de la tradition alliée à du zen, bref… tout ce que j’aime. La bâtisse en elle-même est superbe (je vous passe l’historique), abondamment fleurie comme la plupart des édifices locaux, et il y règne une atmosphère particulière. La décoration est délicate et douillette, des objets invitant au voyage et à la détente y foisonnent. On flotte dans une ambiance quasi coloniale mais dans un décor alsacien. Ce mix original est savamment dosé et on se laisse facilement tenter par un verre ou une tisane (quand on a bu trop de Gewurztraminer) dans le canapé accueillant devant une partie d’échecs. Notre chambre était bien plus typique, avec vue sur la petite place derrière de ravissants vitraux (il me semble qu’on appelle ça des culs de bouteille). Le petit-déjeuner est servi sous forme de buffet varié et particulièrement avenant (un délicieux kouglof notamment) dans une salle richement décorée et assez cossue. L’été on profite de la terrasse ombragée avec les chats et chiens de l’hôtel qui lézardent à nos pieds. L’hôtel propose aussi des massages prodigués par un naturopathe qui est également praticien de shiatsu. Bon, vous l’avez compris, c’est un bon plan, et les tarifs me paraissent tout à fait corrects.

 

Manger : Restaurant de la Tour. Ce restaurant (que je qualifierais plutôt de brasserie) est situé sur la place de la République, juste à côté de la porte de France qui date en partie de 1330. Il propose des tartes flambées, des gratins et des plats régionaux copieux à des tarifs corrects. La carte est sans doute un peu trop fournie à mon goût (mais pourquoi proposer des burgers ?). La Tour a surtout le mérite de profiter d’une très grande terrasse particulièrement agréable en été et de servir un peu plus tard que ses concurrents. Car il faut l’avouer, Turckheim n’est pas réputée pour sa vie nocturne trépidante, alors mieux vaut ne pas trop tarder quand la faim se fait sentir. Pour ma première soirée j’ai évidemment cédé à l’appel de la choucroute qui était vraiment bien garnie et très savoureuse !

img_3139

Manger : Le Caveau du vigneron. Situé dans une petite maison typique, ce restaurant propose une mini terrasse de quelques tables ainsi qu’une jolie cave voutée, comme son nom l’indique. La carte est beaucoup plus réduite que celle de la Tour ce qui a tendance à m’inspirer davantage confiance. La cuisine est traditionnelle et « maison », le service très aimable, la carte des vins appétissante. On vous offre en sus une sorte de carte de réduction pour faire des emplettes chez le caviste Baur tout proche. Attention tout de même car la dernière prise de commande se fait à 20H30. Vu la capacité d’accueil du restaurant, mieux vaut réserver. Lors de nos deux dîners nous avons testé le dos de sandre sauce riesling sur choucroute, le suprême de pintade sauce morilles, le jarret de porc sauce munster et spaetzles maison, la choucroute, ainsi que le sorbet mirabelle à l’eau de vie de mirabelle (qui nous a achevés après une journée de marche et de visites). La cuisine est bonne, pas exceptionnelle mais tout à fait honnête et réconfortante, les portions sont copieuses comme toujours en Alsace. Le Gewurztraminer de François Baur vaut le détour (profitez du bon de réduction pour visiter la cave). Comptez environ 16-18 euros pour un plat et 7 euros pour un dessert.

Après votre dîner, à 22h pile, vous pouvez participer à la ronde du veilleur de nuit (le dernier d’Alsace) en costume d’époque qui vous accueille devant l’église et ponctue son itinéraire d’anecdotes (et de son chant alsacien). Cette « animation » n’est proposée que pendant les fêtes et la saison touristique.

Eguisheim

Eguisheim a été élu village préféré des français en 2013 et fait partie des plus beaux villages de France depuis 2003. Village viticole, ses rues pavées et ses maisons à colombages sont un pur enchantement. L’église paroissiale est tout simplement superbe et arbore une porte en bois majestueuse. Malheureusement victime de son succès, le village est assiégé par les touristes. Je vous conseille d’y aller tôt le matin ou en dehors de la saison touristique pour réellement en profiter, parce qu’il serait dommage de passer à côté.

 

 

Château du Hohlandsbourg

Il est midi, les touristes envahissent Eguishiem et nous poussent à fuir, alors nous prenons la route de la forêt de Wintsenheim en direction du château du Hohldansbourg. Le trajet en lui seul est déjà hyper ressourçant avec ses lacets qui creusent la forêt verdoyante pour atteindre 620 mètres d’altitude. Nous nous arrêtons aux pieds de la route conduisant au château qui est inaccessible en voiture, et arrivés en haut nous sommes saisis par une vue à 360° à couper le souffle sur la Plaine d’Alsace et la Forêt Noire.

img_3177

Bon, je ne vous mens pas non ?

Le château, qui date de 1279, est également magnifique. Il s’agit d’une ancienne forteresse édifiée pour veiller sur la ville impériale de Colmar ainsi que sur les frontières ouest de l’Autriche. Aujourd’hui il abrite un petit musée, qui n’a pas réussi à éveiller mon intérêt je l’avoue. La visite vaut vraiment le coup pour le panorama exceptionnel et les vieilles pierres. L’été des animations sont proposées aux enfants ainsi que des banquets médiévaux. Un restaurant vous accueille également mais ne vous attendez pas à de la haute gastronomie. Ca dépanne et c’est déjà pas mal. A noter que le château est fermé pendant la période hivernale. Il rouvre début avril.

 

 

Colmar

Je ne vais pas trop parler de Colmar car il s’agit d’une ville beaucoup plus importante et bien documentée. Simplement, allez faire un tour dans la petite Venise, qui est l’un des secteurs traditionnels moyenâgeux les mieux préservés d’Alsace. Une véritable explosion de couleurs et de fleurs ! Vous pouvez en profiter soit pour faire une balade en barque traditionnelle sur la Lauch soit pour arpenter tout le centre historique, ça vaut vraiment le coup ! Et si vous avez besoin de faire un peu de shopping ou de boire un verre dans l’animation, vous êtes au bon endroit.

Advertisements

Une réflexion sur “Roadtrip en Alsace – Part 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s