Alsace/Voyager

Roadtrip en Alsace – Part 2

Château du Haut-Koenigsbourg

Pour cette deuxième journée en Alsace nous prenons la route pour une visite que j’attends avec impatience : le célèbre château du Haut-Koenigsbourg. Je l’appellerai HK dans la suite de cet article pour plus de commodité (et par paresse). Le HK, c’est un peu le château qui nourrit tous vos rêves de gosse, qu’ils soient romantiques à la belle au bois dormant, inquiétants et peuplés de fantômes, ou le théâtre de combats épiques.

Depuis Turckheim, la route est purement enchanteresse. On longe les vignes pour s’enfoncer dans la forêt après avoir traversé de ravissants villages. Le soleil est joueur et la forêt dense, on risque l’aveuglement à chaque virage, mais le trajet est jouissif. (D’ailleurs, pour ceux qui aiment conduire, le Ballon des Vosges recèle des trésors naturels et les routes sinueuses procurent un vrai plaisir de conduite, alternant paysages de campagne, de montagne, vignobles et villages hyper pittoresques.)

img_3372

La dimension majestueuse du HK a inspiré de nombreux cinéastes (notamment Peter Jackson pour dessiner la citadelle de Minas Tirith du Seigneur des anneaux). Edifié au 12 ème siècle puis partiellement détruit en 1462, le château a été entièrement restauré au début du 20 ème siècle par Guillaume II de Hohenzollern. Aujourd’hui il offre une vision remarquable de ce que pouvait être une forteresse de montagne à la fin du Moyen Age. Vous y découvrirez une splendide décoration intérieure d’inspiration médiévale ainsi qu’une impressionnante collection d’armes et de meubles. Pour finir en beauté, le panorama sur la plaine d’Alsace (qu’il domine à 700 mètres d’altitude), les Vosges et la Forêt-Noire est juste sensationnel.

Forcément, les touristes sont légion, alors allez-y le plus tôt possible pour en profiter pleinement et avoir une chance de vous garer si vous ne prenez pas la navette !

Ribeauvillé

Datant du Moyen Age, cette citée située aux pieds du massif du Taennchel est dominée par trois châteaux dont les ruines sont accessibles par un sentier de randonnée. Des restes de ses fortifications médiévales sont encore visibles, notamment une partie de ses remparts et certaines de ses tours défensives. Comme dans la plupart des villages de la région, les maisons pittoresques sont abondamment fleuries et les vieilles rues jalonnées de places ornées de jolies fontaines. Vous y trouverez également de petites boutiques et de nombreux restaurants (très touristiques malheureusement). Flânez dans ses ruelles et laissez-vous séduire par son charme incontestable !

 

Manger : Nous avons préféré demander conseil à une commerçante pour éviter les mauvaises surprises et on nous a conseillé l’Auberge Au Zahnacker, que j’avais repérée sur la route vers le HK. Située à l’entrée de la ville, sa façade typique et la terrasse ombragée que je devinais m’avaient donné envie de tenter l’expérience. Autant vous prévenir tout de suite, si vous êtes pressés, passez votre chemin. Le service est correct mais d’une lenteur incroyable. Je suis sans doute mal habituée en tant que parisienne… En général le service est exécrable mais rapide. Ici il faut faire preuve de patience, même pour recevoir ses boissons. Mais comme le temps est magnifique et qu’après tout je suis en vacances bien installée sous la glycine d’une jolie terrasse, je peux me permettre de rester zen. La carte est alléchante et les plats proposés, même s’il restent typiques pour la plupart, ont l’air plus lights et plus fins que les jours précédents. Pour remettre mon foie des excès de charcuterie et de choux de la veille, je commande exotique : un émietté de tourteau à l’avocat pomelos et mangue, jus de colombo ainsi qu’un wok de légumes. Mon homme reste quant à lui dans le tradi avec une tarte à l’oignon et des rognons à l’alsacienne. Rien à redire sur la présentation ni la qualité des mets. Les tarifs sont quant à eux légèrement supérieurs aux restaurants précédents si l’on reste dans les plats typiquement alsaciens, bien plus élevés si vous optez pour l’escalope de riz de veau, le tournedos ou la poitrine de pigeon, qui avoisinent les 30 euros. Dans notre cas l’attente valait le coup (contrairement à d’autres tables qui sont parties, presque ulcérées, avant de recevoir leur dessert). D’après les commentaires que j’ai pu lire sur le web, cette attente interminable est loin d’être exceptionnelle. A vous de voir !

Auberge Au Zahnacker

8 Avenue du Général de Gaulle
68150 RIBEAUVILLE

NaturOparC (Centre de réintroduction des loutres et cigognes) d’Hunawihr

Je dois avouer que j’ai un gros problème avec les loutres, elles me font complètement craquer et je reste souvent hypnotisée devant les reportages animaliers qui les concernent. Comme je ne peux pas en avoir une dans ma baignoire, quand j’ai appris qu’il existait un centre de réintroduction des loutres juste à côté de Ribeauvillé, j’ai régressé d’une trentaine d’années et ai passé la matinée à tirer sur la manche de mon homme en lui serinant « on va voir les loutres ? » toutes les trente minutes…

Originellement destiné à sauver les cigognes, le centre a au fil des ans élargi sa mission pour créer de nouveaux espaces destinés aux loutres, aux oiseaux et aux grands hamsters, ajoutant également des aquariums et un spectacle mettant en scène les techniques de pêches de divers oiseaux, de manchots et même d’une otarie. Cela change des spectacles traditionnels à base de tours et, au milieu des enfants en nombre, j’y ai trouvé un certain intérêt. Le plus chouette selon moi reste l’observation des loutres qu’on peut également apercevoir sous l’eau. Il est aussi assez déconcertant de se balader au milieu des cigognes en liberté. Le parc est très bien agencé et très plaisant. Une bonne activité pour les enfants ou les adultes régressifs !

NaturOparC – Parc des cigognes et des loutres

Route de Ribeauvillé
68150  Hunawihr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s