Manger/Paris

Délicatesse orientale

Il n’est pas forcément facile de trouver un bon restaurant chinois. Soit on tombe sur le traiteur du coin de la rue qui n’inspire pas toujours confiance (j’ai toujours en tête ce reportage anxiogène sur les appartements raviolis qui m’avait un peu traumatisée), soit on est obligé de taper dans le gastronomique un peu coincé très cher en n’étant jamais certain que ça vaudra le coup.

L’entre-deux existe, un gastronomique abordable, qui plus est dans un décor luxuriant et avec un service prévenant et très souriant. Attention, quand je dis abordable, nous sommes loin des prix « traiteur », mais selon moi le rapport qualité/prix est très correct.

Ce lieu un peu à part se situe dans le 12 eme et s’appelle le Lys d’or.

Le Lys d'or

La carte est particulièrement fournie, il faudra donc être capable de prendre des décisions. Je vous préviens, ce n’est pas facile, car tout donne envie.

Le chef et propriétaire, Shin Ming Chen, met à l’honneur les quatre cuisines régionales de Chine (Sichuan, Canton, Pékin et Shanghai). Il a d’ailleurs obtenu de nombreux prix pour la qualité de sa cuisine (vous trouverez les différentes médailles obtenues dans le descriptif de chaque plat). La devise du restaurant « Une cuisine de goût pour les gens de goût ». Je vous laisse vous faire votre propre idée 😉

Vu que je suis sensible à la légèreté, j’ai tout de suite craqué sur la nouvelle carte « La nouvelle cuisine pour les fins gourmets ». Je ne conseillerais pas cette carte à un affamé, mais pour une demoiselle, qui plus est le midi, c’est juste parfait !

J’ai donc opté pour :

Fleur de Zen (8,5 euros) (oui le nom me parle particulièrement en ce moment)
Médaille d’or Shanghai 2006
Douceur de noix de Saint-jacques et crevette grillée sur lit de courgette et d’aubergine, sauce Zen
Le serveur m’a assuré que je me sentirai légère et apaisée après, il n’avait pas tout à fait tort. C’est fin et savoureux, en toute petite portion (certains dirons que c’est trop nouvelle cuisine justement… bon il y en aurait eu un peu plus ça ne m’aurait pas dérangée).
DSC_0476 DSC_0480
Yang Ming Sha (15,5 euros)
Boeuf work sauce au poivre vert, ciboulette, échalotes et basilic, sauce relevée et parfumée
Un pur délice, un des boeufs sautés les plus savoureux que j’ai goutés. On sent vraiment tous les parfums, c’est relevé sans être trop fort. Bref, juste impeccable.
Monsieur a testé des plats plus traditionnels et était également ravi (bouchées vapeur et boeuf sauté au basilic). Les petites perles de riz gluant au sésame en dessert ont fini de me séduire.
Le cadre quant à lui est vraiment agréable, des plantes, de l’eau, une décoration soignée. On se sent vraiment ailleurs. D’ailleurs je pense que ça vaut le coup d’y aller juste pour le décor.
DSC_0483
Faites-vous votre propre opinion et dites-moi ce que vous en pensez !
2 Rue Chaligny
(5 place du Colonel Bourgoin)
75012 Paris

01 44 68 98 88

Ouvert tous les jours

Midi : 12h à 14h30

Soir : 19h à 23h

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s