Sweet, sweet Choopy’s

Niché dans l’une des rues sinueuses du vieil Antibes se trouve un petit coffee shop tout doux et cosy nommé Choopy’s.

IMG_20150508_145011

Il porte bien son nom, semblable à une maison de poupée avec ses couleurs douces et son atmosphère accueillante, et regorgeant de douceurs SANS GLUTEN pour mon plus grand bonheur !

Difficile de faire son choix devant la vitrine alléchante qui propose également des cupcakes en version sans lactose (mais oui !!!).

IMG_20150508_145037IMG_20150508_145157

Heureusement la charmante équipe vous conseille et vérifie bien qu’aucun composant n’est susceptible de contenir des traces pouvant irriter votre petit colon généralement privé de ce type de pâtisseries (si vous ne cuisinez pas vous-même bien entendu !).

Le coffee shop propose également un brunch et des sandwiches, bagels, wraps et salades pour le déjeuner, toujours en version sans gluten, que je n’ai pas testés donc je parlerai uniquement de mon cupcacke au Nutella et Smarties bien moelleux et gourmand et du super jus detox à base notamment d’épinards et de menthe servi dans un bocal fermé avec une paille (très girly). C’est bon et simple et ça fait du bien au moral.

DSC_0403

Dégustés sur la petite terrasse-estrade déserte en ce 8 mai, c’était un véritable bonheur ! Apparemment l’endroit, ouvert depuis 2011, a plutôt tendance à être blindé le reste du temps avec des temps d’attente plutôt… longs…

Pour moi, service rapide, calme et douceur donc rien à redire. La salle est super mignonne, divisée en deux parties tendance british (pas mal d’anglophones s’y retrouvent) et pastel. Ci-dessous la première partie avec tables et canapé, la deuxième est plus grande et invite au squattage.

IMG_20150508_145148

Le coffee-shop est 3 ème champion de France de café « latte art » (et ils ont du lait de soja pour les intolérants).

A tester donc ! En tout cas, moi, j’y retournerais bien pour voir, je crois que j’ai trouvé mon spot sur la Côte !

Choopy’s

19, rue du Marc
Angle 16 rue Vial
06600 Antibes

https://www.facebook.com/pages/Choopys-cupcakes-coffee-shop

La passion dans le sang

Ras le bol des reportages sur la malbouffe, des « on nous dit pas tout », de « la face cachée des merguez », du « business du terroir » et autres documentaires tous plus déprimants les uns que les autres sur la fine fleur de la TNT. STOP !

FB_IMG_1431014596262-1

Il existe encore des artisans, des gens vraiment passionnés par leur métier, qui y mettent leur tripes (jeu de mot) et toute leur créativité, pour le plaisir de nos papilles.

Pour exemple, cette nouvelle boucherie ayant ouvert il y a environ un mois dans mon petit cocon azuréen de Roquefort-les-pins. Décor trendy et clair, mur de briques « lin », comptoir digne d’une pâtisserie du Marais, rayon épicerie, bref, un temple du goût, mais surtout de la « barbaque » !

DSC_0390-1IMG_20150507_172914

Ici, la boucherie est une passion qui passe dans le sang de père en fils depuis trois générations, toujours avec la même gourmandise et le désir de faire plaisir en choisissant méticuleusement ses produits et en pratiquant le fait maison de manière aussi naturelle que possible. Rémy, cogérant avec son frère Marc, me confie avec émotion qu’il baigne dans la boucherie depuis qu’il a 5 ans. A 8 ans il embrochait ses premiers poulets pour la rôtissoire et aujourd’hui, à seulement 33 ans et avec 18 ans de métier dans les bottes, il continue à faire ses saucisses à l’ancienne, à la manivelle. Pourquoi ses merguez ne sont pas pimentées ? Parce qu’il n’y a pas besoin de cacher le goût ! Ils ont même été approchés par l’association nationale « Le Cercle des viandes d’excellence », donc autant vous dire qu’ici on ne plaisante pas avec la qualité !

DSC_0394

J’ai eu le bonheur de goûter le foie de veau, tranché fin, dénervé, un délice, l’araignée, qui fond dans la bouche, les brochettes de poulet et de boeuf tendres et parfumées qui dynamisent les barbecues, et bien sûr les chipolatas et merguez maison, d’un naturel surprenant à vous réconcilier avec les saucisses.

DSC_0395-1

Ce week-end, je teste l’andouillette (AAAAA of course), et de retour à Paris REGIME !

Si vous êtes de passage dans la région, allez-y, en plus l’accueil est top !

Boucherie Lerda

RD 2085

Roquefort Les Pins

Et aussi à Mougins et sur Facebook :

https://www.facebook.com/pages/Traiteur-boucherie-lerda

Authenticité nippone

Parce que j’ai eu la chance de partir au Japon et que je travaille vers la rue Sainte Anne, on peut dire que je connais un peu la cuisine japonaise. Un peu parce qu’elle est tellement variée et savoureuse qu’il faudrait une vie pour en connaître toutes les subtilités.

Les sushis et les brochettes c’est bien sympa, mais on va dire que ce n’est pas vraiment représentatif de la richesse culinaire nippone, surtout quand tout est préparé à la chaîne et à la va-vite par des chinois (sans jugement de valeur ou d’amalgame hein !).

Il y a un truc que j’aime tout particulièrement : les bentos.

Et chez Okame, on ne se moque pas de vous !

Dans un quartier où l’on ne s’y attend pas se niche ce petit « fast-food » à la japonaise. L’endroit est minuscule (décor pas japonais pour un sous avec des murs en faïence blanche type ancienne boucherie), souvent bondé le midi (bon signe selon moi). Sur place, on mange sur des tabourets accoudé à un comptoir, et ça fleure bon l’authenticité et la cuisine familiale !

IMG_20150417_131357

Je vous conseille de tester plein de choses à la pièce, les différents légumes marinés (les aubergines sont à tomber), les fritures, les croquettes de pomme de terre et boeuf (Korokke), et/ou de prendre un bon bento (13,50  à 16,50 €) qui rassemble un assortiment de légumes (épinards sautés au sésame, lotus, aubergine, courge…), une salade au concombre, le poisson ou la viande de votre choix, du riz et du thé à volonté (bon au final, l’addition sera plus salée si vous prenez tout ça mais vous serez calé pour un moment). Tout ce que j’ai goûté était fin et bon. J’avais l’impression de me retrouver à Tokyo… Ahhhh (bon je rêve…)

IMG_20150417_122926

Bien entendu vous y trouverez également sushis, makis, sashimis (très très bons) et autres chirashis mais je vous conseille vraiment les bentos.

IMG_20150417_125120IMG_20150417_124730

Si l’endroit est full, prenez à emporter, ça vaut vraiment le coup !

Okame

235, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

Métro Ternes

Le burger des affamés

11124489_745827645537564_7605698743354718128_n

Chers fans de burger, voici une adresse à ne pas manquer, un vrai bon plan, encore dans mon quartier. (Oui, je suis fidèle et j’aime bien rester dans mes pénates par moment !)

Chez Starvin’ Joe, les buns ne sont pas industriels, les frites sont « maison » et la viande et les ingrédients sont de qualité. Et vous savez quoi, c’est vraiment bon et copieux, et les prix sont carrément réglos !

Le menu bruger-frite (ou salade) est à 10 euros, avec le soda gratuit quand vous prenez à emporter.

Au choix, cheeseburger cheddar, bleu ou spicy cheddar, chicken ou bacon burger (le poulet, bacon, avocat est un délice également !). Fait incroyable, j’ai réussi à y entraîner mon cher père, hyper réfractaire à l’idée ces deux dernières décennies. Verdict, il a été bluffé. Seul bémol pour moi, pas de version sans gluten, mais c’est tellement bon qu’il m’est même arrivé d’en prendre et de tout dévorer sauf le bun (avec beaucoup de regrets).

La salle est toute petite, la terrasse aussi, mais vous pouvez emporter le tout et même vous faire livrer.

Ambiance de quartier cool mais assez bondé le midi, donc allez-y tôt si vous souhaitez manger sur place.

Starvin’ Joe

42 rue de Charonne

75011 Paris

Métro Ledru Rollin ou Bastille

Lundi/mardi 12h à 16h – 18h30 à 22h30, mercredi 12h à 22h30, jeudi au samedi 12h à 23h, dimanche 12h à 22h

https://www.facebook.com/Starvinjoerestaurant

Les animaux de la forêt vous veulent du bien

Capture d’écran 2015-05-01 à 14.36.48

Amis intolérants, allergiques ou juste picky avec la faim au ventre, venez-donc dans la forêt enchantée de Voltaire !

Niché dans une rue avouons-le pas très passante se trouve le fast-food sans gluten Bear and Raccoons, dans une ambiance lumineuse et épurée très « tendance » mais malgré tout accueillante.

A la fois sandwicherie et épicerie, vous y trouverez une carte bien sympathique pour le midi avec des sandwiches variés aux noms rigolos (Sneaky Raccoon, Rocking chèvre, River Run), des salades, des desserts appétissants (il y a avait même du carrot cake sans gluten et sans lactose quand j’y suis allée !) et une sélection de produits sans gluten aux prix habituels (manger des trucs un peu chouettes sans gluten nécessite de ne pas être au RSA…).

IMG_20150416_132120

Le gentil couple à l’origine du projet est vraiment sympa et vous conseille, vous proposant des alternatives si vous souhaitez éviter d’autres types d’allergènes.

Les sandwiches sont vraiment bons, le pain est moelleux et goutû. Même Monsieur qui, niveau fast food, préfère un bon gros burger de chez Starving Joe  (https://souperfichal.com/2015/05/01/le-burger-des-affames) a trouvé ça délicieux (quoique chiche pour lui niveau portion).

IMG_20150416_175243

Un endroit sympa où l’on a envie de squatter. Ambiance potes de quartier. A tester même pour les mangeurs de blé ! (Vous apprécierez la triple rime…)

Bears and Raccoons

21, rue Richard Lenoir

75011 Paris

Métro Voltaire

https://www.facebook.com/bearsandraccoons

Les doigts du bonheur

Capture d’écran 2015-05-01 à 13.39.44

Ouille ça fait du bien !!!

Ca y’est ! J’ai enfin pu tester les massages de la Maison du Tui Na ! Des mois que j’attendais ça et que je réservais ce cadeau pour un moment spécial, où j’en aurais vraiment besoin. 1h30 rien que pour moi dans le Marais, de quoi laisser rêveuse !

J’étais curieuse de voir en quoi cette technique pouvait différencier du Shiatsu auquel je me forme actuellement.

Une fois arrivée sur place, l’accueil est cordial sans plus. On vous invite à vous assoir pour patienter et à enfiler des chaussons. Surprise pour moi, j’ai été « prise en charge » par un masseur et non pas une masseuse, ce qui m’a un peu décontenancée lorsqu’il m’a guidée jusqu’à ma salle au fond de la charmante cour et tendu le fameux string en papier qui me raidit généralement. Le string en papier, c’est pas super seyant, et quand on est pudique comme moi, ça n’aide pas à la relaxation.

Mais bon, au diable ces considérations occidentales, d’autant que mon gentil masseur ne pipe pas un mot de français, c’est pratique pour mettre de la distance mais ça pose quelques problèmes niveau échanges…

J’ai opté pour le massage Tui Na Bio aux huiles essentielles (105 euros pour 1H30).

Autant le dire, le Tui Na, c’est pas un massage pour les mauviettes. Quand on dit que c’est profond, c’est VRAIMENT profond !

On commence tranquillement par un massage du crâne absolument génial, puis on passe aux choses sérieuses. Les épaules, le dos, les jambes, les pieds, les mains, côté pile et côté face. Aucune partie du corps n’est oubliée, y compris le ventre. Il faut pouvoir supporter, parce que le masseur y met beaucoup d’ardeur ! Personnellement, je me suis sentie vivre ! Dans tous les sens du terme, c’est parfois vraiment douloureux, et puis d’un coup tout lâche, et c’est juste génial. Les mouvements sont tantôt très longs et appuyés, tantôt plus précis avec des pressions du bout des doigts, suivies de frictions vigoureuses et de tapotements. On retrouve des techniques communes au Shiatsu et à l’acupuncture, forcément un travail sur les méridiens. On ressort détendu mais vivifié, en ayant l’impression que tout circule !

Seul bémol, impossible de savoir à quoi correspondent les points douloureux ou de demander des explications ou des choses précises car la communication reste limitée à « trop fort » ou « pas assez fort ». (Ca a le mérite d’être dépaysant !)

En résumé, un VRAI massage en profondeur qui soulage réellement les tensions dans un lieu charmant mais sans grande communication. Allez-y, ça vaut le coup !

La Maison du Tui Na

Paris 3e Le marais 

13 rue St Gilles 75003 Paris

métro Chemin vert (ligne 8) ou Bastille (ligne1)

TEL : 01 42 77 70 38

http://www.lamaisondutuina.fr

Alchimie verte

Grown Alchemist

C’est bien beau de faire attention à ce qu’on mange, mais comme dirait ma copine S (je me la joue Gossip Girl par souci de confidentialité), « si c’est pour se mettre n’importe quoi sur la gueule, ça sert pas à grand chose… ».

Bon, j’avoue que je suis encore novice en la matière et que je suis encore très attirée par les cosmétiques traditionnels, surtout quand ils sont chers et de grande marque. Le blogue s’appelle Souperfichal, ce n’est pas pour rien ! Mais je commence à me laisser tenter, surtout si le concept et le packaging me plaisent, parce que je reste une cible idéale du marketing moderne.

Donc voilà je suis en week-end à Bruxelles, il fait froid et j’ai des mains de vieille sorcière desséchée (la sorcière ET les mains). Je cherche une crème qui sent bon, qui ne coute pas un bras, si possible bio et un peu différente. Et là, je tombe sur cette marque : Grown Alchemist, qui propose des produits bios, pleins d’antioxydants, non testés sur les animaux et sans composés nocifs et ultra chimiques. Cerise sur le gâteau, le packaging ultra minimaliste et recyclable qui est, avouons-le, bien classe. Il existe deux formules, j’ai choisi celle à la vanille et écorces d’orange : un pur régal, qui plus est économique car le petit tube ne coute que 3,50 € !

Les autres produits de la marque sont plus coûteux mais méritent je pense d’être testés !

Allez donc voir leur site (en anglais uniquement) pour en savoir plus et faire chauffer votre CB.

http://www.grownalchemist.com/

Food for the soul

YAG

Vous l’apprendrez sans doute tôt ou tard, alors autant vous le dire tout de suite : niveau boustifaille, je peux être pénible !

Pour moi, plus de gluten ni de lactose. Je vous rassure quand même, j’aime manger ! J’adore ça même, et je ne compte me priver d’aucun plaisir sauf des quelques qui restent néfastes pour moi. Donc je ne parlerai pas uniquement de lieux sans gluten, bio ou locaux pour ne frustrer personne, et mes priorités resteront le goût et la qualité !

En vadrouille à Bruxelles, histoire de ne pas prendre 10 kilos en compagnie de Monsieur et de m’assurer au moins un repas sain, j’avais fait un tour préalable sur les sites sans gluten de la ville, et j’avais repéré une adresse que je ne voulais manquer sous aucun prétexte : YAG !

Malheureusement pour moi, le lieu était fermé le week-end (non mais quelle idée !). De là à dire que je suis restée un jour de plus juste pour le tester le midi… Bon, un peu j’avoue, mais je ne suis pas là pour raconter ma vie !

Donc Yag (You are what you eat, you are great)…

Situé dans le quartier du Chatelain (apparemment infestés de français), Yag offre un concept qui m’interpelle d’office : une alimentation saine, sans gluten ni lactose, avec des associations de produits digestes et des cuissons basses températures. Relou ? Non !!! C’est bon, c’est nourrissant, les portions sont très satisfaisantes et il y a du goût, du vrai, celui des aliments et des herbes et assaisonnements inventifs concoctés par une équipe souriante avec une démarche sincère et originale.

Ne vous amusez pas à demander du pain, ici on ne fait pas d’associations susceptibles d’irriter votre petit colon. Par contre vous pouvez tester la bière sans gluten, étonnamment bonne, ou les boissons maison détoxifiantes et désaltérantes !

Menus du midi, plats cuits ou crus avec poisson, viande ou végés, il y a moyen de trouver son bonheur.

Ne soyez pas non plus trop pressés, l’ambiance est zen, les plats crus sont préparés devant vous et l’atmosphère générale invite plus au calme qu’au déjeuner à 100 à l’heure ou l’on doit hurler pour s’entendre parler.

Côté déco, du bois clair, de la lumière naturelle (les toilettes aux murs en bois sont également très sympas), et vous pouvez même voir la cuisine à travers une baie vitrée au sous-sol.

Les Bruxellois ont de la chance car Yag propose également un service de livraison.

Pour résumer, je valide et je vous invite à tenter l’expérience !

Plus d’infos ici : https://www.facebook.com/yagfood

59 RUE WASHINGTON, 1050 BRUXELLES
OUVERT DU LUNDI AU VENDREDI DE 12h à 15h
ET DU MERCREDI AU VENDREDI DE 19h à 22h

Les pompiers du goût

PINPON

La Belgique a ceci de particulier qu’elle sait faire rimer originalité, décontraction et blagounettes avec bons goûts (au propre comme au figuré).

Trônant au dessus du « marché aux puces », au centre de la place du Jeu de balles, s’érige cette ancienne caserne de pompiers reconvertie en restaurant sympa et branché (oui les deux peuvent être compatibles) qui mise sur la qualité des produits dans un cadre lumineux en grande partie sous verrière. L’été, vous pouvez aussi profiter d’une sublime terrasse (bon, là, en février, ce n’était sans doute pas la meilleure idée).

La carte est concise et prometteuse et dans l’assiette, on n’est pas déçu !

Habituellement, je ne suis pas fan de tartare, mais je me suis laissée tenter par celui de bœuf Simmental coupé au couteau et préparé à l’italienne (avec des olives noires, des câpres et du parmesan), et je pense que c’est la première fois que j’ai réussi à finir mon plat ! Un délice, une viande qui fond dans la bouche et des saveurs délicates, très différentes des tartares que l’on trouve habituellement en France. Monsieur a quant à lui dégusté un fish n chips simple et très bien exécuté avec sauce tartare maison. Inutile de préciser que les frites étaient délicieuses.

PinPon-tartare

Si on ajoute à cela que vous profitez d’une superbe vue sur la place, que les tarifs sont tout à fait corrects et que le service est sympa, je pense que ça vous donne pas mal de raisons de faire une halte chez Pin-Pon !

Plus d’infos ici : https://fr-fr.facebook.com/apero.pinpon

62, place du jeu Balle, Région de Bruxelles-Capitale

Escapade en Asie du Sud-Est

Je ne suis pas certaine de vouloir vous parler de cet endroit tant j’aimerais qu’il reste encore un peu secret, et que je puisse continuer à y aller sans réserver…

Mais bon, ça me semble un peu peine perdue, alors je vais laisser parler mon bon cœur pour vous présenter cette petite perle : Chez Hu Thaï

Pour moi, l’un, voire LE meilleur Thaï de Paris !

Chez Hu, vous êtes accueilli avec gentillesse, confortablement installé dans un décor raffiné et CALME, puis les choses se gâtent lorsqu’on vous présente la carte…

Mais comment choisir parmi tous ces plats plus alléchants les uns que les autres ? Deux solutions : y aller à plusieurs et puiser dans toutes les assiettes, ou revenir, encore et encore. Vous pourrez faire votre choix parmi des spécialités thaïlandaises et vietnamiennes. Les bouchées vapeur sont à tomber, les assortiments de beignets également. La viande est fondante à souhait, les différentes sauces parfumées et relevées. Le canard laqué à la pékinoise en deux services est un pur délice. Tous les accompagnements, même les plus simples, apportent quelque chose. Les desserts typiques sont également à tenter… un régal. Bon j’arrête, ça me donne faim.

Attention tout de même, on est dans un restaurant plutôt gastronomique, alors les prix sont en accord avec la qualité des mets.

La carte des vins est par ailleurs très satisfaisante et les prix corrects.

Un voiturier est à votre disposition si vous le souhaitez.

Bref, n’y allez pas tous en même temps et n’en parlez à personne !

Chez Hu Thai

21, rue de Turin

75008 Paris